Accueil > La vie du lieu > Frénésie > Winter is coming

Winter is coming

Soirée concerts organisée avec le Collectif Vacance Entropie et la FAL 19

Au programme de la soirée :

Begayer :

Chanson française, bruitismes, rumeurs des musiques anciennes et lointaines, instruments faits-mains, radios-transistors modifiés et autres vieux objets électroniques, Bégayer cherche un geste pour les sans-folklores, pour les rejetons de cette culture du manque, enfantée aussi bien par le crépuscule des habitus populaires que par les hurlements bruitistes, par les places publiques des villages comme par le fourmillement des flux numériques, pour un genre inédit de rapsodes-métèques.
https://begayer.bandcamp.com/

Cyril Cyril :

De tous les Cyril qu’enfanta la Cité de Calvin à l’orée des années 80, ces deux-là devaient fatalement se trouver. Deux Cyril comme deux âmes dizygotes dont les aléas ont hâté la rencontre.
Cyril Cyril se répète à l’infini des miroirs. Empreint de rumeurs vagabondes, du chuchotement des âges incertains, par-delà les monts Atlas et Ararat, précisant à qui veut l’entendre l’écho boomerang des mille autres quelques part où se jouent, en continu depuis la nuit des hommes, les airs sifflés des anges, les peaux percutées en pagaille. Avec pour seuls compagnons un banjo, une guitare, une batterie étrange, plusieurs voix et plusieurs langues, Cyril Cyril creuse un sillon au laser de l’âme et transcende, pour quelques morceaux, la retenue bienséante des âmes damnées. Le tandem, camouflé fanfare-fantôme, déboule comme un phœnix sur la piste de danse...
https://cyrilcyrilband.bandcamp.com/album/certaine-ruines

Octopoulpe  :

Né dans un aquarium à Séoul, Octopoulpe est une créature à moitié nue qui joue de la musique tentaculaire, du rock mathématique au punk hardcore. Grâce à ses nombreux tentacules, il peut jouer de la batterie, contrôler instruments et projections vidéo en même temps, ce qui lui permet de jouer aussi bien avec son son numérique qu’avec de nombreux invités.
https://octopoulpe.bandcamp.com/

Derinegolem  :

D E R I N Ë G O L E M raconte l’histoire de notre voyage jusqu’à Golem. C’est une invitation au voyage entre l’Orient et l’Occident. Entre l’Europe de l’Est et l’Europe de l’Ouest. Littéralement DERINËGOLEM veut dire « jusqu’à Golem », un voyage sur les rives de l’Adriatique. DERINËGOLEM parle de fête, du AHENG albanais, danser dans la transe
jusqu’à s’enivrer.
https://soundcloud.com/derinegolem

GroBébéT

Sketchs sonores placés sous les auspices des bonnes tisanes d’Antan de nos grand-mères, de la castration neurochimique et du Boeing 737 max.

C’est une soirée en PRIX LIBRE
Et c’est une soirée qui se rapatrie en intérieur si jamais ils annoncent de la pluie...

Inscriptions et renseignements au 0555 26 4998 ou info@lebattementdailes.org
Le restaurant sera ouvert